Aujourd'hui, c'est dimanche. Et si il y a bien une chose que j'aime faire le dimanche, c'est cuisiner. Quelle différence avec le reste de la semaine ?, me direz-vous. Aucune. Et en même temps, tout est différent. D'abord, on est plus détendu le dimanche, plus relax. On prend le temps de bien faire les choses, et surtout, on se fait plaisir. Et pour ça, rien de tel qu'un bon Brunch. C'est pratiquement devenu un rituel, quasi sacré, auquel je ne dérogerai pas pour rien au monde. 

Ce que j'aime faire dans ce cas, c'est des desserts..... "Bonjour la ligne ?". Pas du tout, car ce sont des desserts salés. Présentement, j'ai réalisé deux recettes.

20170429_123250

La première m'a été inspirée par Epices et moi, chez qui j'ai déniché un délicieux pain perdu à base de figues et de miel. Ajoutez à cela quelques ingrédients : un petit pain à la châtaigne, acheté à la boulangerie près de chez moi, et 2 tranches de Lavort de chèvre - fromage au goût boisé et fruité - et vous obtenez un pain perdu aux accents corses.

20170429_123305

Quand à la deuxième, elle est tirée d'un tout nouveau magazine de cuisine : COOK Le Mag, un véritable petit bijou qui regorge de recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres. En accord avec mon pain perdu, j'ai choisi de tester la "Mousse de chèvre au tartare de fraise", à ma façon. A la place du chèvre, de la Cervelle de canut. "Qu'est-ce-que c'est que cette bébête là ?"..... Je vous rassure, il s'agit d'une spécialité bien de chez nous. De Lyon, pour être exact. C'est en fait du fromage blanc égoutté puis battu, aromatisé avec un mélange : aïl, échalote, persil et ciboulette. Une sorte de Boursin en fait, mais bien meilleur !!

Du salé et du sucré, à la fois plat et dessert pour un Brunch tout en gourmandise. Un pur moment de plaisir, qui vous donnera une bonne raison de sortir du lit !!!!

20170429_123348

 

 

Pain à la châtaigne perdu aux figues, miel et chèvre

20170429_123357

Pour 1 bruncheur(se) :

1 petit pain rond à la châtaigne
2 grosses figues sèches
1 figue fraîche coupée en 2 - congelée l'été dernier
1 oeuf
2CS de crème fraîche fluide
2CS de Porto Pink
sel et poivre
du thym séchéde la cannelle mouluedu dukkah au piment d'espelette
2 tranches de Lavort de chèvre
3cc de miel d'acacia

 

 

Préparation :

Coupez le pain en 2 dans l'épaisseur. Dans un plat, battre l'oeuf avec la crème fraîche, le porto et 1 cuillère à café de miel d'acacia. Salez et poivrez. Trempez les tranches de pain dans la préparation, généreusement, pour qu'elles se gorgent du mélange. Les déposer sur une plaque chemisée, saupoudrez de thym séché, et les cuire 15 minutes environ à 190° à four chaud ou jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

Pendant ce temps, préparons la compote : coupez les figues sèches en morceaux - réhydratées la veille, dans un bol, en les couvrant à hauteur d'eau bouillante - en conservant l'eau. Déposez les figues dans une casserole chaude, avec 2 cuillères à café de miel, et laissez compoter jusqu'à ce qu'elles soient caramélisées. Déglacez ensuite avec un filet de Porto - faudrait pas être bourré de bon matin quand même ^^" - assaisonnez de dukkah au piment d'espelette et d'une pincée de cannelle. Mélangez bien, arrosez avec l'eau des figues si besoin pour récupérer les sucs, puis finir de compoter tout doucement.

Déposez le fond du pain dans l'assiette, disposez généreusement de la compotée de figues dessus, puis refermez avec le couvercle. Mettre les tranches de fromage à côté, pour accompagner. Servir, avec le reste de compotée dans une saucière.

20170429_123418

 

 

Mousse de Cervelle de canut au tartare de fraises

20170429_123515

Pour 1 bruncheur(se) :

3 grosses cc de Cervelle de canut
quelques feuilles de menthe fraîche
du citron
de l'édulcorant (ici liquide)
2 grosses cc de chantilly maison
du poivre
4 fraises

 

 

Préparation :

Lavez rapidement les fraises, les équeuter et les couper en petits dés. Les arroser d'un peu de jus de citron, ajouter quelques gouttes d'édulcorant et des feuilles de menthe ciselées. Mélanger délicatement et réservez au frais.

Fouettez vigoureusement, à la fourchette, la Cervelle de canut en y incorporant le poivre. Ajoutez ensuite, très délicatement, la crème chantilly - préparée selon la méthode que je vous ai indiqué ici - que vous mélangez au fromage sans l'écraser. Réservez la mousse au frais.

Pour servir : répartir la moitié du tartare de fraises dans le fond d'une tasse, recouvrir de la mousse de Cervelle de canut, puis terminez avec le reste de tartare. La déposer ensuite dans votre assiette, au côté du pain perdu.

20170429_123451

 

 

Pour la touche déco : j'ai parsemé quelques fleurs comestibles, ici de la sauge ananas, et disposé deux macarons au chèvre et piment d'espelette. Je tiens à préciser que ce n'est pas moi qui les ai faits. Depuis mon 1er essai - des macarons à la rillette de truite au piment d'espelette et parmesan - quelque peu "chaotique" il faut le rappeler, je n'ai pas osé renouveler encore l'expérience !!!

20170429_123305